suspendu n’est pas arrêté

Par définition, « suspendu » n’est pas « arrêté ».

Suspendu est transitoire… comme le linge qui attend de sécher pour qu’on le libère du fil.

[redressera-t-on l’univers ?]

extrait de :
jaune l'envers